GAINSBOURG : SÉLECTION LIVRES & DISQUES

A l'occasion des 30 ans de sa disparition, retrouvez une sélection livres & disques autour de Serge Gainsbourg.

  • Gainsbourg, trente ans. Trente ans qu'il est mort, le 2 mars 1991, et qu'il ne cesse de vivre et de revivre encore. Gainsbourg, ses engouements, ses esclandres, ses colères. Ses compagnons, l'alcool, le tabac. Ses égéries : Bardot, Birkin, Bambou - les trois B. Et sa fille, Charlotte. Ses débuts comme pianiste de bar au Milord l'Arsouille, ses mariages ratés, ses deux enfants cachés, son amitié décisive avec Boris Vian. Il y a ce que l'on sait : le charme fou, le talent vertigineux, les tubes fabuleux, les amours meurtrières, les déceptions, les provocations et le scandale, l'impatience ambiguë devant la mort.

    Gainsbourg, c'est aussi l'histoire d'un inconnu qui dut apprivoiser sa laideur, d'un enfant, Lulu, traqué par la peur sous l'Occupation et portant son étoile jaune comme un premier défi. Un homme toujours douloureux. Même en pleine lumière, ses tapages, ses ivresses, ses défis insensés, étaient lestés d'amertume.

    Dans sa dernière vie, Bambou, sa femme-refuge, lui a donné le bonheur d'un enfant, Lulu, comme un double souriant du petit garçon qu'il avait été. Quelques gouttes d'espérance avant de plonger dans une solitude choisie, entre souffrances et démons. Et de mourir, à soixante-trois ans, comme on fait une dernière grimace.

  • Histoire de Melody Nelson

    Serge Gainsbourg

    • 30 Septembre 2016
  • En relisant Gainsbourg

    Chloe Thibaud

    Gainsbourg et son double maléfique Gainsbarre, l'incendie du billet de 500 francs, son inoubliable Marseillaise, ses rencontres majeures avec Juliette Gréco, Brigitte Bardot et Jane Birkin... : le grand public pense déjà tout connaître de l'auteur de La Javanaise. Et pourtant... Cet ouvrage propose une relecture originale de l'oeuvre et de la biographie de Serge Gainsbourg. Chloé Thibaud y révèle comment il s'est continuellement inspiré des poètes et écrivains qu'il admirait, notamment Rimbaud, Baudelaire et Edgar Allan Poe. Mieux qu'un essai inédit, un hommage littéraire à celui qui a signé parmi les plus beaux titres de la chanson française.

  • Tout Gainsbourg

    Bertrand Dicale

    • Grund
    • 18 Février 2021

    L'ampleur de l'oeuvre d'auteur, de compositeur et d'interprète de Gainsbourg, le tourbillon de ses collaborations, la richesse de ses échappées dans le cinéma, la littérature ou la publicité, tout cela exige d'être précis, gourmand et curieux.
    Il faut tout réécouter, jeter des coups d'oeil en diagonale, s'attarder sur des épisodes oubliés, arpenter une fascinante galerie de portraits, chercher tous les liens entre le répertoire enchanté de Serge Gainsbourg et la vie singulière de Lucien Ginsburg.

    Du Poinçonneur des Lilas au mystère des derniers inédits, du bide de La Javanaise au succès d'Aux armes et cætera, du scandale de Je t'aime moi non plus aux private jokes de l'album Vu de l'extérieur, du rêve d'Histoire de Melody Nelson au délire d'Evguénie Sokolov, des tubes pop de France Gall aux confessions chantées par Jane Birkin, de Petula et BB à Vanessa et Bambou, des tableaux détruits au billet brûlé, du peintre Ginsburg au pervers Gainsbarre, une histoire étourdissante.

    Il fallait bien plus de mille pages pour raconter Tout Gainsbourg.

  • Alors que l'on célèbrera début 2016 les 25 ans de sa disparition, Gainsbourg est partout. Et plus qu'hier, car hier il était en avance. Christophe Marchand Kiss éclaire les intrications de la vie et de l'oeuvre grâce à une iconographie confiée par la famille et les proches, exclusive et attachante.

  • Plus de six cent cinquante textes de Serge Gainsbourg sont ici rassemblés.
    Présentées sous une forme restaurée et assorties d'un appareil critique complet incluant les variantes et les sources, ainsi que les indispensables références discographiques, ces chansons restituent la dimension littéraire de cet auteur majeur du XXe siècle. Elles soulignent l'extraordinaire fécondité d'un artiste qui n'a cessé de se renouveler tout au long de sa carrière, n'hésitant jamais à s'engager dans de nouvelles voies. II a su exploiter avec génie toutes les ressources de la langue, y prêtant son talent musical. Célèbre pour ses créations, interprétées par lui-même ou d'autres artistes de renom, comme " Le poinçonneur des Lilas ", "La javanaise", "Je t'aime moi non plus", "Je suis venu te dire que je m'en vais", Gainsbourg virtuose se révèle à travers les mots. L'Intégrale et cætera présente les multiples facettes de cette oeuvre considérable. Voici une nouvelle édition exhaustive revue et complétée qui réunit la totalité des textes connus à ce jour, fruit de plusieurs années de recherche menées par Yves-Ferdinand Bouvier et Serge Vincendet, spécialistes de l'oeuvre.

  • Pianiste et accompagnateur à ses débuts, Serge Gainsbourg a pris place dans le panthéon des grands musiciens comme auteur, compositeur et interprète. Ses textes aussi poétiques que sulfureux pour France Gall, Brigitte Bardot ou Jane Birkin, ont provoqué moult scandales et laissé une empreinte indélébile dans la révolution pop des années 1960. Provocateur dans l'âme, cet artiste hors-norme a achevé son oeuvre par la création d'un personnage médiatique auquel aucun tabou ne résiste.
    Des années 1950 à sa mort en 1991, cet ouvrage inédit se propose de détailler les créations de celui qui a donné le ton à la chanson française et fédéré toutes les générations par ses hymnes jazz, pop ou reggae et ses musiques de films. Des premiers vinyles aux derniers CD, la discographie de Serge Gainsbourg se dévoile pour la première fois dans toute la splendeur des pochettes de disques.

  • Gainsbourg french dandy

    Alain Wodrascka

    • City
    • 3 Février 2021

    Qui était vraiment Serge Gainsbourg ? Trente ans après sa disparition, « l'homme à la tête de chou » reste une énigme. Et pour cause : il s'ingéniait à dissimuler sa véritable personnalité derrière ses provocations, ses excès et ses coups de gueule. Pour comprendre Gainsbourg, il faut découvrir Lucien, le fils d'immigrés russes juifs, au physique particulier et à la sensibilité exacerbée qui se rêvait peintre. Un jeune homme au talent immense mais au succès très tardif.De cette jeunesse, l'homme a gardé des blessures et des doutes indélébiles qui guideront toute sa vie et toute sa carrière. À l'opposé de son image de provocateur sans tabous, de noctambule, le « grand Serge » n'aimait rien tant que rester caché dans sa maison parisienne pour composer des chansons immortelles.« Gainsbourg confidentiel » dresse le portrait intime d'un artiste timide et secret, complexe et complexé. Un écorché vif, authentique.

  • L'homme à tête de chou

    Serge Gainsbourg

    • 20 Janvier 2009
    Ajouter au panier
    En stock
  • L'album de sa vie

    Serge Gainsbourg

    • 26 Février 2021
  • Aux armes et caetera

    Serge Gainsbourg

    • 30 Septembre 2016

    100% Reggae, enregistré par Gainsbourg à Kingston, avec des pointures comme Sly & Robbie et les I three de Rita Marley, cet album est son plus gros coup de ré-interprétation d'un genre. Succès énorme (enfin), il donnera à son auteur une nouvelle aura auprès de la jeunesse ainsi qu'un nouvel élan à ses prestations scéniques.

    En rupture avec ses concept-album de la décennie 70, il est certainement moins développé musicalement, même si son reggae est d'excellente facture. Mais le décalage des talk-over en français et du groove jamaïquain crée ici une ambiance de désinvolture géniale.

    Désinvolte, mais oh combien subversive, cette reprise de "La Marseillaise" en reggae qui fera couler tant d'encre. Ici Gainsbourg joue la surenchère de son image "sale et pas rasé" qu'une certaine partie de la France lui colle à la peau, et çà donne "Eau et gaz à tous les étages", "Les locataires" ou "Des laids des laids". Il se la joue faussement voyou, avec une pointe de javanais, parlant pour la première fois de drogue ("Brigade des stups") ou de castagne ("Relax baby be cool"), mais c'est sans y toucher et juste pour ajouter de petites touches impressionnistes à un album entièrement dédié à lui refaire le portrait.

    Reprise d'un titre américain "You rascal you" déjà sorti en France en 51 et que Gainsbourg ré-interprétera plus tard en version jazz big band avec Eddy Mitchell. Sexe toujours, mais sans l'innocence des lolitas et avec la métaphore plus explicite dans "Lola rastaquouère" (encore qu'on "décolle en vibrant vers les cieux africains" tout comme pour un "Transit à Marilou"). Et puis, à 51 ans, le temps est compté, Gainsbourg pas encore Gainsbarre ne fera plus "long feu" ici. Enfin (autre référence à "L'homme à la tête de chou") la logique reprise du morceau qui a inspiré cette nouvelle orientation reggae avec "Marilou reggae dub".

    Les vers, ici moins ciselés, frappent plutôt par ces petites saynètes qu'ils suggèrent avec humour et décalage cool. Le tout toujours extrêmement équilibré fait passer totalement inaperçu le côté répétitif du reggae : l'album le plus "sympa" de Gainsbourg.

    Paula Haddad - Copyright 2017 Music Story

  • Gainsbourg a enregistré son treizième album 'Aux armes et cætera' à Kingston en janvier 1979, accompagné par l'équipe de Sly & Robbie, la section rythmique la plus en vue de la Jamaïque. Ce disque, 100% reggae, apporte enfin à Gainsbourg un large succès : Aux armes et cætera atteint les hauteurs des classements et s'écoule à deux-cent mille exemplaires en moins de deux mois. Encouragée par le plébiscite d'un public rajeuni, une série de concerts est programmée pour la fin de l'année. Les musiciens jamaïcains d'Aux armes et cætera sont rappelés pour l'occasion. Entre-temps, les ventes de l'album ont dépassé les quatre-cent mille exemplaires.
    Le programme des concerts se compose des titres de l'album 'Aux armes et cætera', complété par trois anciennes chansons réorchestrées pour l'occasion : " Docteur Jekyll et Monsieur Hyde ", " Harley Davidson " et " Bonnie and Clyde ".
    Au total, treize concerts seront donnés au Palace. Étalées sur trois soirs, les 26, 27 et 28 décembre 1979, les prises de son sont effectuées sur bande 24-pistes.
    L'enregistrement a été entièrement remixé et remasterisé, pour la première fois, le concert est présenté ici dans son intégralité et sa continuité avec en plus, comme dans le montage de 2005, l'alternative de setlist (la Jam instrumentale jouée le 28 décembre ET la reprise de " Lola Rastaquouère " issue du concert de la veille). Le nettoyage piste par piste des bandes a permis de gagner en netteté de façon significative, tout en conservant tout le spectre des fréquences sur la voix de Gainsbourg. Un minutieux travail de restauration sonore a également permis de sauver de l'oubli deux prises inédites de haut vol : " Daisy Temple " et " Docteur Jekyll et Monsieur Hyde ".
    L'Enregistrement public au Théâtre Le Palace est, quarante ans après les concerts, le témoignage unique de la résurrection scénique de Gainsbourg, porté par un groupe de légende au sommet de sa créativité.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Best of

    Serge Gainsbourg

    • 12 Mai 2017
  • Bonnie and Clyde

    Serge Gainsbourg

    • 30 Septembre 2016
  • Initials B.B

    Brigitte Bardot

    • 24 Juin 2016

    La discographie originale d'un des plus grands artistes de la Chanson fait peau neuve

    Un son retravaillé à partir des bandes master originales
    De nouvelles éditions incluant des titres bonus

    Voucher de téléchargement.

  • Voici une belle traversée de la carrière du grand Serge dans un coffret proposant 14 albums originaux réunis en 12 CD, soit l'essentiel des albums studios.

  • Réparti sur 3 CDs, ce recueil de 59 titres, composé d'une sélection de titres de Gainsbourg (dont de nombreuses versions inédites et exclusives), de chansons d'interprètes et d'un volume consacré aux musiques de films est le complément audio des 450 pages du Gainsbook, disponible en librairie à partir du 17 octobre. Fruit de plus de vingt ans d'enquête et d'une soixante d'entretiens réunissant les arrangeurs historiques de Serge Gainsbourg, ses ingénieurs du son et ses musiciens de séances, cet ouvrage apporte un éclairage nouveau sur un répertoire de dimension désormais internationale.
    Au cours des années 1970, une nouvelle lignée d'hommes de l'ombre tous terrains, britanniques cette fois, brille sur la prise complète de 'Melody' (sous la conduite de Jean-Claude Vannier) et la version instrumentale (totalement inédite) de 'L'Homme à tête de chou'. Sur ce morceau de choix, Alan Parker harmonise ses guitares en droite lignée du Rock'n'Roll Animal de Lou Reed avec les claviers prog de l'arrangeur Alan Hawkshaw. Point culminant de cette séquence sans paroles : les douze minutes cosmiques du play-back de 'Lola Rastaquouère', expédiées en une seule prise dans la stratosphère depuis Kingston par les légendaires rythmiciens du reggae Sly Dunbar et Robbie Shakespeare. Wicked ! Passionnante de bout en bout, l'exploration des bandes multipistes contient son lot de surprises : ici une rime expurgée de 'L'ami Caouette', là un édifiant « faut que ça soit désinvolte » émis par Gainsbourg en amorce de 'S.S In Uruguay', comme pour souligner le second degré de Rock Around the Bunker. Quelques râles de plaisir coupés au montage de Brigitte Bardot sur le 'Je t'aime moi non plus' original, millésime 67, sont aussi offerts aux oreilles averties... Les subtilités du mixage sont également au rendez-vous, qu'elles subliment les drones de sitar sur le traitement londonien de 'Torrey Canyon' par Giorgio Gomelsky ou valident l'expertise disco-funk de Jean-Pierre Sabar et ses équipiers sur la bande-son du sulfureux Madame Claude.

  • Integrale studio

    Serge Gainsbourg

    • 26 Février 2016

    20CD Intégrale des enregistrements studio 1958-1987

    La 1ère publication de cette intégrale fût immédiatement en rupture de stock après sa sortie.

    Elle regroupe toute la discographie studio accompagnée d'une sélection de chansons et de musiques de film ainsi que des perles en provenance des archives INA et EUROPE 1.

    - 17 CD couvrant l'intégralité du répertoire de Serge Gainsbourg
    - 2 CD chansons et musiques de film
    - 1 CD consacré aux archives télé / radio INA et Europe 1

  • N°4

    Serge Gainsbourg

    • 24 Juin 2016

    La discographie originale d'un des plus grands artistes de la Chanson fait peau neuve

    Un son retravaillé à partir des bandes master originales
    De nouvelles éditions incluant des titres bonus

    Voucher de téléchargement.

  • Monsieur Gainsbourg Revisited
    Le tribute anglo-saxon à Serge Gainsbourg. Franz Ferdinand, Jane Birkin, Marianne Faithfull, Placebo, Carla Bruni, Portishead, Jarvis Cocker, Françoise Hardy, Cat Power, Michaël Stipe, Tricky, The Kills, Gonzales, Feist, Dani, The Rakes...participent à l'album singulier dont il est ici question. Le pari était de taille : réunir des artistes issus de la scène internationale pour interpréter des adaptations anglaises des chansons de Serge Gainsbourg. Le casting et les différentes versions finalement réunies dépassent les espérances. L'ensemble atteint une énergie et une sensibilité rarement de mise sur le difficile exercice que représente un tribute, même avec des adaptations de textes signées Boris Bergmann. On sera donc forcément heureux de constater que non seulement nombre de classiques de Gainsbourg se mettent toujours aussi bien en bouche mais on sera aussi surpris que la fine fleur pop / rock se les approprie avec autant de pertinence ou d'impertinence.

    Version 2020:
    Inclus deux titres inédits qui n'étaient pas présents sur la version de 2006 : la reprise explosive des sucettes par Keith Flint de Prodigy et Angel's Fall par Nina Persson & Nathan Larson.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Parti en Jamaïque en 2003 avec les masters originaux de "Mauvaises Nouvelles des Etoiles", le spécialiste du reggae français, Bruno Blum revisitera l'oeuvre de Gainsbourg avec les meilleurs rastamen des années 2000. En 1981 le nouveau Gainsbourg s'appelle "Mauvaises Nouvelles des Etoiles". C'est l'époque où le reggae envahit la planète sous forme de maxi 45 tours incluant un titre et ses différentes déclinaisons : version dub, version DJ et version chantée. Gainsbourg sera sous influence.

empty