• Machine head

    Deep Purple

    • CAPITOL
    • 29 Janvier 2016

    Pionniers d'un Hard Rock aux cotés de Led Zepplin et autres Black Sabbath, Deep Purple va dynamiter le Rock en proposant des riffs ravageurs accompagnés de l'orgue du fantasque Jon Lord.

    Cette période verra l'alternance des 2 plus grandes voix de l'époque avec Dio. Ian Gillan pour commencer et David Coverdale qui apportera avec lui une tessiture vocale plus blues. A ne manquer sous aucun prétexte!

    Ajouter au panier
    En stock
  • Burn

    Deep Purple

    • CAPITOL
    • 29 Janvier 2016

    Après les sommets de 1972 avec "Machine Head" et "Made In Japan", la sortie de "Who Do We Think We Are" a été une déception. D'autant que la bataille larvée des egos a fait deux victimes avec les départs du charismatique chanteur Ian Gillan et du talentueux bassiste/arrangeur Roger Glover. Les arrivants, David Coverdale au chant et Glenn Hugues à la basse tous deux issus de Trapeze, sont choisis pour ne pas faire trop d'ombre à Ritchie Blackmore et, accessoirement, à Jon Lord. L'apport de David Coverdale à Burn est pourtant, loin d'être dépourvu d'intérêt, sa voix radicalement différente de celle d'Ian Gillan, plus bluesy, moins proche du registre de Robert Plant ; va donner une couleur différente aux nouvelles compositions du groupe et l'aider à se régénérer. "Burn" est effectivement un très bon album avec en ouverture six minutes de folie sur le titre homonyme de l'album, qui a l'urgence et la démesure des meilleurs titres du groupe, l'ensemble est plus « heavy » qu'à l'accoutumée, c'est certainement l'album le plus « blackmorien » de Deep Purple, où transparaît clairement son admiration passée des Yardbirds et autres Faces. « Mistreated » devient vite un des nouveaux morceaux de bravoure du groupe : la guitare plaintive de Blackmore y donne un écho saisissant aux feulements de David Coverdale, qui est immédiatement adopté par les fans pour cette performance digne de « Child in Time ». "Burn" maintient Deep Purple sur les sommets mais l'effacement de Jon Lord au profit de Ritchie Blackmore ne laisse rien présager de bon pour la suite, l'équilibre entre les deux leaders étant essentiel à celui du groupe.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Made in Japan

    Deep Purple

    • POLYDOR
    • 19 Mai 2014

    Made in Japan, remasterisé, en 6 formats différents

    Avec Led Zeppelin et Black Sabbath, Deep Purple forment la sainte trinité du hard rock britannique au début des années 1970.
    Avec plus de 100 millions d'albums vendus, Deep Purple est devenu l'un des groupes les plus influents de l'histoire.

    Made In Japan a été enregistré les 15, 16 et 17 août 1972 à Osaka et à Tokyo.
    Cet album, aujourd'hui considéré comme un classique de Deep Purple, voire leur meilleur album, était à l'origine destiné uniquement au marché japonais. Il figure régulièrement dans le Top 10 des meilleurs albums live de tous les temps.

    Tracklisting disponible dans le kit ci-dessus.

    SPECIFICITES DES EDITIONS
    Contenu de l'édition Super Deluxe :
    Hardbook 60 pages
    CD1 : Osaka 15th August 1972
    CD2 : Osaka 16th August 1972
    CD3 : Tokyo 17th August 1972
    CD4: Les rappels des 3 soirs
    7- Japanese Promo single, with two versions of Smoke On the Wate
    DVD : Made in Japan - The Rise of Deep Purple MK II
    Contenu de l'édition 2CD Deluxe:
    CD 1 : l'album original remasterisé 2013
    CD 2 : Les rappels des trois soirs
    Contenu de l'édition 1CD
    CD 1: l'album original remasterisé 2013
    Contenu de l'édition 9LP vinyle SUPER DELUXE - Remasterisé 2013 - pressage 180 grammes
    Hardbook 60 pages
    LP 1 - LP 2 : Osaka 15th August 1972
    Maxi 1 : Les rappels Osaka 15th August 1972
    LP 3 - LP 4 Osaka 16th August 1972
    Maxi 2 : Les rappels Osaka 16th August 1972
    LP 5 - LP 6: Tokyo 17th August 1972
    Maxi 2 : Les rappels Tokyo 17th August 1972
    Contenu de l'édition 2LP vinyle - Remasterisé 2013 - pressage 180 grammes
    L'album original remasterisé 2013
    Code de téléchargement
    Contenu Blu-Ray Pure audio
    L'album en son haute définition 24/96 remasterisé 2013

  • Live at Montreux 1996-2000

    Deep Purple

    Le label earMUSIC est fier de présenter une nouvelle vague de sorties earMUSIC Classics, composée de rééditions d'albums studios et live d'artistes prestigieux dans des packaging attractifs. Cette nouvelle vague, le 15 janvier 2021, comprendra des albums au format CD+DVD ou Bluray et double CD+Bluray. Vous retrouverez des albums live de Black Stone Cherry, Deep Purple, Tori Amos ou encore Black Label Society.
    Presque tout le monde connaît l'histoire qui lie le groupe au festival de Montreux : lorsque Deep Purple était en train de donner naissance à son classique « Machine Head » au Montreux Casino, ce dernier pris feu pendant que Frank Zappa And The Mamas jouait au festival, forçant Deep Purple a finir l'enregistrement de l'album dans les couloirs et les chambres du Grand Hôtel. Ce live propose 2 concerts donnés à Montreux, le premier en 1996 sur le « Purpendicular » Tour et l'autre en 2000 sur l' « Abandon » Tour. Le choix des morceaux montrant le groupe interpréter des titres moins conventionnels et néanmoins excellents comme "Pictures Of Home", "No One Came "ou bien encore le bluesy "When A Blind Man Cries", est vraiment judicieux. Il est également réjouissant de pouvoir profiter de la virtuosité du guitariste Steve Morse qui se livre ici à de belles joutes musicales avec son compère Jon Lord.
    Le DVD propose plus de titres que le CD avec l'ajout de classiques tels que "Perfect Strangers", "Lazy" ou bien encore "Highway Star".


    Ajouter au panier
    En stock
  • Whoosh!

    Deep Purple

    Les éditions contenant 1 DVD incluent une discussion entre Roger Glover & Bob Ezrin (env.1h) pendant le mix de "Whoosh!" - filmé à Londres ET le DVD du Hellffest 2017.
    Pour son nouvel album " Whoosh ! " Deep Purple s'est, pour la 3ème fois, adjoint les services de Bob Ezrin (Pink Floyd, Alice Cooper). Le producteur a invité le groupe chez lui, à Nashville, et ils ont créé ensemble l'album le plus varié de leur collaboration.
    Pour cet opus le groupe a pris différentes directions, sans jamais se fixer de limite afin de laisser libre cours à sa créativité, revenant cependant à ses racines et redonnant ainsi un sens au nom Deep Purple pour les fans de la première heure. Dès le premier titre, Ezrin & Deep Purple ont compris qu'ils étaient sur le point de créer un album qui repousse les limites du temps, tout en exprimant son ressenti du monde actuel et s'adressant à toutes les générations.
    Ces dernières années Deep Purple a progressivement évolué vers de nouveaux horizons, intriguant les fans pas encore nés lorsque la " machine Purple " dominait le monde de la musique. Le succès de leurs albums "In Rock" (1970), "Machine Head" (1972) et "Made In Japan" (1973) les avait propulsés parmi les leaders en terme de ventes de billets de concerts et d'albums à travers le monde, notamment grâce à des hits tels que l'immortel "Smoke On The Water".
    'Infinite' le 20ème album studio du groupe sorti en 2017, est devenu un de leurs plus grands succès, battant de nombreux records dans les charts, et confirmant la popularité retrouvée de ces légendes du hard rock, à l'approche de l'anniversaire de leurs 50 ans de carrière.

  • In rock

    Deep Purple

  • Long Beach 1971

    Deep Purple

    Bienvenue à Long Beach 1971, nouveau chapitre des rééditions des lives mythiques de Deep Purple, après Stockholm 1970, Paris 1975 ou encore Graz 1975.

    La sortie de cet album live, enregistré à la Long Beach Arena en Californie le 30 juillet 1971, était attendue depuis longtemps par le groupe et les fans, car on y retrouve deux titres extraits de l'album In Rock ("Speed King" et "Child In Time") paru en 1970, cet album étant essentiel pour le line-up MKII du groupe car il a été un énorme succès commercial.

    Pour compléter le set ce jour-là, Deep Purple a interprété une version considérablement rallongée de "Mandrake Root", chanson tirée de leur premier album, ainsi que « Strange Kind Of Woman », Face B du single « Black Night ».

    Au final, plus de 70 minutes de musiques pour 4 titres d'anthologie, remasterisés en 2014 !



  • Phoenix rising

    Deep Purple

    Nul besoin de présenter ce groupe légendaire, pionnier du Hard Rock.
    Pourtant lorsque Ian Gillan et Roger Glover décident de quitter le groupe en 1973 DEEP PURPLE rentre dans sa formation la plus excitante et la plus extrême de sa carrière. David Coverdale (futur superstar avec son propre groupe WHITESNAKE), le bassiste Glenn Hughes, puis le guitariste Tommy Bolin rejoignent le groupe. Ce line-up appelé MKIV prendra fin en 1976 avec le décès par overdose de Bolin. «Phoenix Rising« est un témoignage unique de cette période controversée de l'histoire du groupe.

  • Fireball

    Deep Purple

    Ajouter au panier
    En stock
  • Deux ans après avoir sorti Now What ?!, album qui a marqué son retour au premier plan, Deep Purple nous propose aujourd'hui deux albums live tirés du Now What ?! Tour : From The Setting Sun... (In Wacken)... / ...To The Rising Sun (In Tokyo).

    Ces albums retracent deux concerts joués dans des conditions très différentes, et montrent deux visages du mythique groupe anglais.

    From The Setting Sun... (In Wacken) a été capté lors du festival Wacken 2013, devant plus de 90 000 personnes. Pour la première fois depuis des années, le groupe a senti qu'il devait conquérir le public. En résulte un concert sauvage et explosif, tout en tension, comme Deep Purple en donnait au début de sa carrière.

    ... To The Rising Sun (In Tokyo) a été capté au Budokan de Tokyo en avril 2014, à l'endroit même où l'album Made In Japan avait été enregistré. Ce soir-là, Deep Purple a livré un concert parfait, devant un public conquis d'avance, où toutes les chansons se sont enchaînées de manière naturelle.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Deep Purple est l'un des plus grands groupes de Rock de tous les temps, avec plus de 100 millions d'albums vendus depuis leur formation, en 1968. Le groupe continue aujourd'hui de se produire en concert partout dans le monde et reste un poids lourd de la planète Rock.

    Après le départ de Ritchie Blackmore en 1975, Deep Purple a choisi le guitariste américain Tommy Bolin pour le remplacer. Long Beach 1976, 6ème volet des Deep Purple Overseas Live Series, est un des rares concerts enregistré par le groupe anglais dans sa formation MK IV (Bolin - Coverdale - Hugues - Lord - Paice).

    Enregistré pendant la promotion de l'album Come Taste The Band, cet album live comprend notamment une version très inhabituelle de « Smoke On The Water » qui se transforme en extraordinaire reprise de « Georgia On My Mind », ainsi que plusieurs chansons extraites de Come Taste The Band, et même un titre de Teaser, l'album solo de Tommy Bolin. Trois chansons d'un autre concert (Springfield, janvier 1976) de la même tournée concluent cet album live.

    Bénéficiant d'une restauration parfaite, Long Beach 1976 sera, à n'en pas douter, un véritable joyau dans la collection de tous les fans de Deep Purple.

  • Live in Graz 1975

    Deep Purple

    De tout temps, Deep Purple est incontestablement l'un des plus grands groupes de Rock British, avec plus de 100 millions d'albums vendus depuis la création du groupe, en 1968.
    En 1975, aucun événement rock en Autriche ne fut plus important que le concert de Deep Purple à la Liebenauhalle, une arène de hockey sur glace dans le sud de Graz en Autriche.
    Le 3 Avril 1975, les magnétophones du studio mobile des Rolling Stones enregistrèrent une performance unique. Une performance qui, jusqu'à ce jour, n'a jamais été dévoilé.
    Après une trop longue attente, voici Graz 1975, parfaitement enregistré, bien masterisé et acoustiquement restauré, fort, audacieux, débordant d'idées des cinq membres du groupe ; un document live de Deep Purple bien mérité.

    LIVE INTEGRAL INEDIT !

    Plus de 80', livret incluant des photos rares du groupe.

  • Perfect Strangers

    Deep Purple

    • POLYDOR
    • 3 Octobre 2011

    Huit ans après leur séparation, l'impensable se produit : Jon Lord, Ritchie Blackmore, Ian Paice, Ian Gillan et Roger Glover reforment Deep Purple. Qu'attendre d'une réunion de gloires déjà vieillies, aux carrières respectives peu convaincantes, excepté pour Blackmore (au sein de Rainbow) ? Telle est la question que peuvent légitimement se poser les aficionados du Deep Purple de la grande époque. La pochette sobre ornée d'un logo très années 80 achève de plonger le futur auditeur dans le doute. C'est pourtant un album très honnête qui va être vite adopté par les metalleux du monde entier. Deep Purple revient pour donner la leçon à la cohorte de ses suiveurs emmenée par Def Leppard et autres Iron Maiden. Le son est actualisé juste ce qu'il faut, la maîtrise est toujours là et surtout les cinq ont une joie de jouer assez communicative ; sans entraîner les fans vers les sommets du passé Deep Purple se montre capable d'injecter une bonne dose de plaisir, ce sont bel et bien là des retrouvailles chaleureuses de vieux potes perdus de vue. « Knocking at Your Back Door », le premier titre, est une ouverture comme les aime Deep Purple : la recherche du KO immédiat avec la guitare et les claviers qui se répondent et la batterie qui tape fort, Ian Paice étant toujours aussi à l'aise dans ses entrelacs de cymbales et ses roulements de fûts. « Perfect Strangers » est également une chanson de bonne facture et « Mean Streak » renvoie aux meilleures inspirations du passé. Bel album pour un retour inattendu et intéressante ouverture d'une seconde partie de carrière qui ne sera pas plus calme que la première.

  • Il n'aura fallu que 3 jours à Deep Purple pour enregistrer en mai 1968 son premier album « Shades of Deep Purple ». Mélange de chansons originales et de reprises réarrangées à la sauce psychédélique, cet album propulsa Deep Purple au rang des groupes de rock les plus influents de la planète, notamment grâce au succès du hit « Hush ».

    Ajouter au panier
    En stock
  • Stockholm 1970

    Deep Purple

    "Stockholm 1970" est le 3ème volet des rééditions couvrant la saga Deep Purple, qui en comptera 10. L'intégralité des bandes ont été restaurées et remasterisées en 2014, pour un rendu époustouflant. En bonus de ce show enflammé, on trouve 2 chansons extraites du live enregistré à Paris en 1970, ainsi qu'un DVD, reprenant, pour la première fois dans ce format, le célèbre live à Granada TV (Manchester) de 1970.

  • Deux ans après avoir sorti Now What ?!, album qui a marqué son retour au premier plan, Deep Purple nous propose aujourd'hui deux albums live tirés du Now What ?! Tour : From The Setting Sun... (In Wacken)... / ...To The Rising Sun (In Tokyo).

    Ces albums retracent deux concerts joués dans des conditions très différentes, et montrent deux visages du mythique groupe anglais.

    From The Setting Sun... (In Wacken) a été capté lors du festival Wacken 2013, devant plus de 90 000 personnes. Pour la première fois depuis des années, le groupe a senti qu'il devait conquérir le public. En résulte un concert sauvage et explosif, tout en tension, comme Deep Purple en donnait au début de sa carrière.

    ... To The Rising Sun (In Tokyo) a été capté au Budokan de Tokyo en avril 2014, à l'endroit même où l'album Made In Japan avait été enregistré. Ce soir-là, Deep Purple a livré un concert parfait, devant un public conquis d'avance, où toutes les chansons se sont enchaînées de manière naturelle.

  • Copenhagen 1972

    Deep Purple

    Imaginez un monde sans "Machine Head". Imaginez une set-list de Deep Purple sans "Smoke On The Water". Imaginez un moment où l'industrie musicale n'était pas encore devenue une vaste multinationale de conglomérats. Ce fut le paysage originel, le 1er mars 1972, lorsque Deep Purple monta sur scène à la Kobenhavns Boldklub (KB) Hallen à Copenhague. C'était une époque sans limites ni restrictions, sans plans ni formules. La musique rock n'était pas tout à fait à ses débuts, mais il y avait encore de nombreux territoires inexplorés, des montagnes à gravir, des sommets à conquérir. C'était une époque où tout était possible. Et Deep Purple partit en en mission pour le prouver. Le groupe avait terminé son album "Machine Head" à la toute fin de l'année 1971, mais il n'est pas immédiatement sorti en magasins après cet enregistrement. Néanmoins, leur spectacle contenait trois chansons ("Highway Star", "Lazy" et "Espace'' Truckin) de cette version légendaire. Ce dut être une expérience ahurissante que de faire partie du public sous une constellation d'étoiles, ce soir-là au Danemark. Tout dans cet enregistrement est spontané et non chorégraphié, libéré et foudroyant, vacillant et turbulent. Une combinaison explosive de surenchère et de chaos à peine contrôlée. Qui, dans un monde où la musique moderne n'est que playback synchronisé et réglages automatiques, vient comme une bouffée d'air frais. Le clavier héroïque de Jon Lord jouant sur"Lazy". L'espiègle duel guitare-voix entre Blackmore et Gillan sur "Strange Kind Of Woman".La vibe positivement ascensionnelle de "The Mule", où le solo épique de Ian Paice à la batterie entre en action. La voix de Gillan montrant exactement pourquoi il remporta le titre glorieux de 'silver-throatedscreamer' sur "Child In Time". La basse, souvent méconnue, de Glover servant de base à chaque chanson, tel un réseau de poutres en acier. La liste est encore longue... Comme si cela ne suffisait pas, la réédition inclut également trois titres bonus live - "Strange Kind Of Woman", "Smoke On The Water" et "SpaceTruckin'' - enregistrés à New York (à l'Université Hofstra, Hampstead, Long Island, pour être précis), le 29 mai 1973. Sans oublier un extrait de l'interview clairvoyante de Deep Purple en 1971 lors de leur tournée australienne. "Copenhague 1972" est le deuxième volet de laréédition de 10 albums couvrant la saga Deep Purple.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Infinite

    Deep Purple

    Après avoir vendu plus de 120 millions d'albums durant sa carrière, Deep Purple revient avec son dernier album : inFinite.

    Á la suite du succès public et critique de Now What ?! (2013), Deep Purple a travaillé de nouveau avec Bob Ezrin (producteur de The Wall de Pink Floyd), qui a réalisé avec le groupe un travail d'écriture exceptionnel.
    Résultat : inFinite est probablement l'album de Deep Purple le plus « seventies » dans l'esprit depuis Perfect Strangers (1984), mais en évitant toute nostalgie.

    inFinite sera disponible en CD simple, CD + DVD Digipack, Double Vinyle + DVD , Coffret et Coffret édition deluxe limitée & numérotée. Un documentaire exceptionnel de plus d'1h30 retraçant genèse d'inFinite accompagnera les éditions de l'album comprenant un DVD.

    Avec inFinite (Gold Edition), retrouvez les 10 pépites composant inFinite, accompagnées d'un bonus exceptionnel : le concert du groupe anglais au Hellfest 2017, donné devant plus de 50 000 fans. Ce live au Hellfest sera également disponible en vinyle, sous le titre The inFinite Live Recordings, Vol. 1.

  • Deep Purple propose un vinyle 10 pouces en édition limitée. Cet EP contient « Throw My Bones », « The Power of the Moon » et « Man Alive », les trois singles extraits de Whoosh! leur 21ème album studio

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ajouter au panier
    En stock
  • Deep Purple

    Deep Purple

    3ème album de Deep Purple sorti en 1969 offrant un savant mélange de Heavy Metal et de prog Rock.

  • Total abandon live

    Deep Purple

    Deep Purple est un groupe de rock britannique. Formé en 1968, il est considéré comme l'un des fondateurs du genre hard rock avec Led Zeppelin et Black Sabbath. Au cours de ses cinquante ans d'existence, le groupe est toujours constitué de cinq musiciens (un chanteur, un guitariste, un bassiste, un batteur et un organiste), mais il a connu plusieurs changements de personnel qui ont déterminé son évolution musicale. Les éléments caractéristiques du son de Deep Purple durant la majeure partie de son existence sont la guitare Fender Stratocaster de Ritchie Blackmore et l'orgue Hammond de Jon Lord.

    "Total Abandon live" a été enregistré lors du concert du groupe de au Melbourne Park, en Australie, le 20 avril 1999, durant la tournée de promotion de l'album "Abandon".

empty