• Quelques années après le succès de son album entre baroque et folk, 'Love I Obey' (ALPHA538), la chanteuse franco-américaine Rosemary Standley rend visite à Schubert, avec cette fois la complicité de l'ensemble Contraste : « Nous avons tous, enfouies en nous, quelques notes de Schubert » disent les musiciens qui se sont réunis autour de ses musiques et y ont apporté une texture sonore originale, fruit de leurs influences respectives : classiques, pop, jazz, folk.


    Ils ont sélectionné des lieder parmi les plus connus (Winterreise, Ständchen...) et des pièces instrumentales tout aussi universelles et ont intégré des rythmes venus d'autres pays ainsi que des instruments inhabituels dans ce répertoire : la trompette jazz d'Airelle Besson, la guitare de Kevin Seddiki, les percussions de Jean-Luc Di Fraja rejoignent les piano, violon, alto ou violoncelle de Contraste... sans oublier la participation exceptionnelle de la soprano Sandrine Piau qui rejoint Rosemary Standley pour quelques duos. Les arrangements sont signés Johan Farjot.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Après s'être rapidement imposée à la conscience du public par l'intrépidité dont elle fait preuve sur scène comme en studio, la pianiste d'origine géorgienne Khatia Buniatishvili est aujourd'hui réputée pour ses choix musicaux originaux et audacieux, qui font de chacune de ses apparitions un évènement incontournable.
    La brillante jeune musicienne tourne ici son attention vers Franz Schubert et ce pour la première fois de sa carrière et réalise ainsi avec ce nouveau disque son premier enregistrement consacré au compositeur autrichien. Au programme, la grandiose dernière Sonate pour piano (D 960), les très populaires 4 Impromptus, et la Sérénade/Ständtchen (arrangée par Liszt) extrait du Chant du cygne (D 957).
    Cet album Schubert marque une nouvelle étape dans la carriere de Khatia Buniatishvili pour Sony Classical
    Encensée par la presse internationale, Khatia Buniatishvili a inspiré au journal The Observer le commentaire suivant : « ... l'une des jeunes pianistes les plus passionnantes et les plus douées techniquement d'aujourd'hui ». Le Figaro Madame voit en elle « la pop star du classique » et « une rebelle ultraglamour ... Chez Khatia Buniatishvili, seul le repertoire est classique. Pour le reste, c'est no limit. »

  • Schubert : winterreise Nouv.

    La mezzo-soprano de renommée mondiale Joyce Di Donato et le chef-pianiste Yannick Nézet-Séguin unissent leurs forces pour affronter l'un des cycles de chansons les plus brillants jamais écrits: le 'Winterreise' de Schubert ('Winter Journey'). DiDonato, cependant, jette un éclairage différent sur ce cycle bien-aimé de 24 chansons en racontant leur histoire du point de vue de la femme, l'amour perdu.

    Nancy Plum, de Town Topics écrit: « La question de ce qui est arrivé à la femme qui a envoyé le narrateur dans un voyage tortueux n'a pas été résolue dans la poésie de Wilhelm Müller dont Schubert a tiré le texte, mais DiDonato a créé un scénario sur scène pour être cette femme, lire le journal du narrateur et répondre au désespoir inhérent. »

    « Ce qui ressortait, c'était la forte émotion qui se manifestait dans son chant, alors qu'elle s'attardait sur une syllabe ici, y appuyait son ton. Elle a créé des sentiments vifs avec ses contrastes » a écrit la New York Classical Review à propos de l'interprétation de Joyce Didonato.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Premier prix du prestigieux concours ARD de Munich, le Quatuor Arod s'est donné comme figure tutélaire un cheval imaginé par Tolkien dans Le Seigneur des Anneaux, symbole de force et de fougue. Après deux enregistrements remarqués, le Quatuor nous revient aujourd'hui avec des quatuors de Schubert enregistrés dans la sublime acoustique de la Chaux de Fonds : le célébrissime Quatuor N°14 « La jeune fille et la mort », le Quatuor N°4, ainsi que le 1er mouvement du Quatuor N°12 inachevé. Tout le lyrisme, la noirceur et le désespoir de Schubert sont exprimés ici avec une qualité et une autorité interprétatives rares.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ajouter au panier
    En stock
  • Oktett

    Isabelle Faust

    7 MUSICIENS D'EXCEPTION AUTOUR D'ISABELLE
    FAUST
    Répondant à la commande du comte de Troyer qui souhaitait une
    oeuvre calquée sur le modèle du fameux Septuor op. 20 de
    Beethoven, Schubert, bien que fervent admirateur du compositeur,
    s'en démarqua résolument en livrant un... Octuor ; si l'effectif
    élargi lui frayait un chemin vers l'écriture symphonique, la forme et
    l'expression révèlent une oeuvre bien plus aboutie et personnelle
    que tout ce qu'on a pu écrire sur le sujet. Isabelle Faust et ses
    partenaires, tombés sous le charme de cette partition en tous
    points exceptionnelle, nous en proposent une nouvelle lecture sur
    instruments d'époque.

  • Auréolée de son Diapason d'or de l'année et d'un Choc Classica pour son dernier enregistrement consacré à Bartok et Enesco paru chez Warner Classics, la violoniste norvégienne Vilde Frang nous dévoile son nouvel enregistrement consacré à Paganini et Schubert et réalisé au fameux studio Teldex de Berlin. Par un jeu de juxtaposition, Vilde Frang met en valeur la sensibilité de Schubert et la virtuosité de Paganini. Accompagnée du pianiste Michail Lifits, Vilde Frang déploie, dans ce magnifique programme, une ferveur musicale rare.

  • La collection harmonia#nova accueille de jeunes artistes bien repérés pour leur talent exceptionnel en leur offrant un écrin technique, éditorial et promotionnel à la hauteur de la production classique harmonia mundi. Si l'exigence reste identique au sein des répertoires les plus variés, une autre philosophie de la production discographique préside à la conduite de cette collection, produite avant tout par les musiciens eux-mêmes. Welcome!

  • Deux monuments incontournables pour le CD-catalogue 2017.

    À propos de l'Opus 100
    D'une parfaite maîtrise technique, la version des Wanderer
    possède une beauté instrumentale (et prise de son) superlative,
    qui se caractérise par la rondeur de la sonorité.
    Classica
    Les Wanderer ont l'attaque franche, le son plein, rond et
    chaleureux, clair et puissant, le rythme précis et souple.
    Maîtrise et passion vont de pair dans leur discours, qui ne
    sollicite jamais l'émo..on mais va droit au coeur tant il est
    naturel et généreux. Quelle fougue, et quelle tendresse !
    Quelle poésie aussi ! (Michel Parouty, Les Échos)
    Trois français à la lecture jeune et inven..ve, et un CD
    Schubert rafraîchissant. Indépendance et liberté sont les
    vertus du trio selon les Wanderer. (Libération)

  • Une aventure à quatre pianos
    Fasciné par les instruments historiques, Alexander Melnikov s'est
    lancé le défi de jouer sur quatre instruments d'époques
    exceptionnels. D'un Alois Graff de 1835 à un Steinway moderne,
    en passant par un Bösendorfer de 1875, l'artiste nous fait voyager
    à travers les mutations du piano, et a choisi des oeuvres de
    Schubert, Chopin, Stravinsky et Liszt pour illustrer ses évolutions,
    et rendre à ces chefs d'oeuvres non pas leur sonorité d'origine,
    mais la couleur sonore la plus adaptée. Un travail de recherche
    dans lequel Alexander Melnikov révèle un jeu sensible qui tient de
    la perfection.

  • 3 NOUVEAUTÉS DANS LA COLLECTION 'BUDGET BOXES' SÉRIE DE COFFRETS D'ARTISTES ET DE COMPOSITEURS À PRIX DOUX: BACH/ BARENBOIM, SIBELIUS/ BARBIROLLI, SCHUBERT/ ORTNER.
    Ce coffret initialement paru en 1997 et dédié à la musique chorale profane de Schubert se veut un voyage à la découverte d'une part moins connue de la riche production du compositeur autrichien, et comprend 7CD portant chacun sur un thème spécifique : Fugacité, Amour, Eternité, Héroïsme, Nature, Célébrations, et Cercle d'Amis.
    L'Arnold Schoenberg Choir est un ensemble superbe aux voix d'une beauté immaculée et d'une grande plénitude. Parmi les solistes, on retrouve les chanteurs Ruth Ziesak, Angelika Kirchschlager, Christoph Prégardien et Robert Holl, ainsi que les pianistes András Schiff et Andreas Staier.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Nouvelle signature
    Deux ans à peine séparent la monumentale Sonate en sol (octobre
    1826) de sa soeur en ut mineur (septembre 1828), la première
    d'une trilogie composée au seuil de la mort, qui l'emportera
    quelques semaines plus tard. Deux ans, tout un monde ! Rarement
    présentées ensemble, ces deux chefs-d'oeuvre de Schubert se
    situent au coeur du répertoire, mais aussi des interrogations
    esthétiques d'Adam Laloum, qui signe ici son premier
    enregistrement pour harmonia mundi.

  • Le plus grand quatuor français d'aujourd'hui présente son nouvel album consacré à un MONSTRE SACRE de la musique de chambre : Le quintette pour 2 violoncelles de Schubert, rendu célèbre par son 2e mouvement de 15mn, moment d'éternité où le chant douloureux du divin Schubert s'exhale dans des phrases d'une émotion inégalée, renforcée par l'unisson des 2 violoncelles. Le nouvel altiste du quatuor, Adrien Boisseau, était nommé cette année en tant que Révélation aux Victoires de la Musique Classique. Et c'est Gautier Capuçon qui vient renforcer le Quatuor Ebène dans cet enregistrement d'une beauté absolue. En complément, le grand baryton Matthias Goerne chante 5 Lieder avec quatuor et contrebasse, tous dans la même couleur tragique que le Quintette. Un très grand disque uni par un collectif exceptionnel, qui sera soutenu par un partenariat avec France Musique.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Deux merveilleux artistes se retrouvent autour de Schubert !

    Le baryton Stephan Genz et le pianiste Michel Dalberto
    sont à nouveau réunis autour du Lied. Après Schumann,
    Brahms et Wolf, il retrouvent Schubert et enregistrent son
    Chant du cygne.
    Ce cycle posthume, aux accents poignants et à l'atmosphère
    mystérieuse, fut fabriqué par un éditeur en quête de succès
    commercial.
    Il n'en reste pas moins que cette collection de lieder fait
    entendre à quel point un auteur, même mineur, peut devenir
    un poète véritable entre les mains de Schubert.

  • Je n'aime pas le classique - la série des compositeurs
    Depuis 12 ans, un concept qui a vendu plus d'un million et demi de disques en France, continue à vendre plus de 25.000 albums par an et faire les beaux jours des OP mid en physique, ainsi que des top digitaux et des playlists.

    Les compositeurs: une thématique pas encore explorée par la série, mais avec toutes ses raisons d'être, à la fois en PC de lancement, en opérations, et après en synthèses idéales dans les rayons alphabétiques.

    12 albums, qui proposent pour chaque compositeur célèbre, un parcours idéal, très grand public et défendu par des artistes récents, de premier plan.

    Un ton toujours légèrement décalé.

    /> Un format CD simple en digipack, qui permet de proposer d'emblée un PPD à 4,16HT (SY114), monter des opérations multibuy et intégrer les sélections mid.

  • Andrè Schuen, jeune baryton allemand, (lauréat de l’Echo Klassik du jeune talent 2016) présente son premier album Die Schöne Müllerin chez Deutsche Grammophon. Le cycle de lieder Die Schöne Müllerin de Schubert, écrit il y a près de deux cents ans, est l'un des défis suprêmes pour tout chanteur lyrique.
    Accompagné par le pianiste Daniel Heide, le duo donne vie à l'histoire d'un jeune meunier qui erre dans la campagne à la recherche de travail et voit son monde insouciant se transformer au cours du cycle de chansons. Ils apportent un souffle de fraîcheur enthousiaste sur ce répertoire, sublimé par le fait qu’ils se produisent ensemble depuis de nombreuses années.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ce "Voyage d'hiver" clôt la série d'enregistrements que Matthias Goerne a consacrée aux lieder de Schubert. Tout est ici plus resserré, plus urgent, plus angoissant. À la fois décor et métaphore d'une âme glacée par l'inéluctable, ce paysage d'hiver n'attend nul printemps. Le Vielleur non plus ne donnera pas de réponse. C'est dans l'intimité offerte par le disque, bien plus qu'au concert, que ce chemin vers le néant trouvera son écho au plus profond de nous-mêmes.

  • Neuf ans !
    La Sonate D.664 ? La belle ouvrage d'un compositeur
    écrivant encore à l'ombre du géant Beethoven ; neuf ans
    plus tard, Schubert, à peine trentenaire, livre, déjà, son
    ultime Sonate (D.960), quelques semaines avant de disparaître,
    emporté par la syphilis. Neuf années seulement
    séparent deux extrémités de sa produc..on, mais il faudra
    des dizaines et des dizaines d'années pour que ces chefsd'oeuvre
    soient considérés au même ..tre que les dernières
    symphonies de Mozart ou l'opus 132 ! Ce..e musique est à
    présent chérie par les interprètes d'aujourd'hui - à l'image
    de Javier Perianes, de retour chez Schubert après un
    premier volume remarquable - et plébiscitée par le public !

  • La collection petit prix « Original Jackets » est le retour au catalogue Warner Classics de titres prestigieux, selon un principe simple et efficace : chaque album est ici présenté dans sa pochette d'origine. Ces visuels qui remontent à la première sortie commerciale, ont marqué les esprits et sont indissociables du succès et de la postérité de chacune de ces références incontournables.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Portraits

    Quatuor Modigliani

    • MIRARE
    • 11 Janvier 2019

    Voyage dans une galerie de portraits
    Modigliani, un des plus grands portraitistes, est l'inspirateur de ce
    voyage constitué de pièces aux caractères uniques. Conçu comme
    une galerie de portraits, ce nouvel opus rassemble chefs-d'oeuvre
    et découvertes. Le regard ou ici l'oreille, s'attardent sur les
    courbes, les lignes, le dessin mélodique singulier de chacune de
    ces partitions. En filigrane, se dessine un autre portrait, celui du
    quatuor.

  • Arpeggione

    Gautier Capucon, Frank Braley

    Gautier Capuçon, après 3 ans d'absence au disque en tant que soliste principal, revient aujourd'hui avec un enregistrement au programme époustouflant, soutenu au piano par Frank Braley.
    Il reprend le programme légendaire enregistré par Mstislav Rostropovitch et Benjamin Britten, augmenté de la Sonate du même Britten. La Sonate Arpeggione en est le centre ; ce chef-d'oeuvre d'émotion est contemporain de la « La Jeune fille et la mort » et a été composée alors que le musicien souffrait déjà d'un stade avancé de la syphilis. Il s'agit probablement d'une commande d'un ami, guitariste affirmé, qui s'est passionné pour cet instrument à 6 cordes nouvellement créé.
    De nos jours l'arpeggione est jouée par un violoncelle, ce qui est le cas avec Gautier qui en donne une lecture totalement habitée.
    Les pièces de Schumann, chef-d'oeuvre d'un grand lyrisme, seront pour beaucoup une découverte. La Sonate de Debussy, une de ses dernières oeuvres, est un mélange d'humour sarcastique et de poésie mélancolique. La Sonate de Britten fut conçue en 1960, lors d'un séjour en Grèce de Britten, et fut dédiée à Mstislav Rostropovitch dont le jeu inspira le compositeur britannique.
    Un enregistrement qui fera date.

    Ajouter au panier
    En stock
empty