• Un monde de douceur avec une voix et un piano !
    Neuf chansons douces interprétées avec délicatesse et émotion par la chanteuse Ceilin Poggi et le pianiste de
    jazz Thierry Eliez. Un répertoire très éclectique qui va de la chanson française à la bossa nova, en passant par
    un jazz léger ou du classique, le tout porté par des arrangements doux et sensibles. Une belle réussite pour les
    petits ... autant que les plus grands !

    Ajouter au panier
    En stock
  • 25 ans après la mort du guitariste de génie Frank Zappa, Jimi Drouillard et Thierry Eliez, deux de ses fans inconditionnels et musiciens complices de longue date, ont décidé de lui rendre hommage accompagnés d'une équipe d'incroyables instrumentistes. Si Zappa est bel et bien mort, sa musique vit toujours !

  • Improse

    Thierry Eliez

    Improse est une expérience musicale en huis-clos, un oeuvre pianistique improvisée sur l'instant, sans préparation ni fil directeur sinon celui de l'imaginaire insatiable de Thierry Eliez. Un dialogue continu et passionnant entre le piano et son pianiste, entre la liberté du jazz et le lyrisme initié par la Musique Française de Messiaen, Ravel, Debussy, Satie...

    «Improviser seul c'est aussi improviser libre, on peut renoncer à toute sorte d'attache, qu'elle soit harmonique, rythmique, humaine ou technique» Thierry Eliez enregistre un album entre chien et loup, prose et improvisation, entre impressionnisme, surréalisme et Jazz.

    Un album qui répond involontairement à la question que se pose Thierry Eliez « En étant français, issu d'une région superbe mais non marquée musicalement, je me suis toujours demandé quel était mon héritage folklorique, quelle musique traditionnelle allait naturellement colorer mon expression musicale ? » et c'est la rencontre de deux musiques classiques qui s'opère involontairement, l'une issue du jazz et de la musique américaine, l'autre française, visitée par les auras flottantes de Ravel, Messiaen, Satie, Debussy, Dutilleux,... Une lecture musicale contemporaine, spontanée à l'unisson de deux héritages majeurs qui sont profondément inscrits dans l'imaginaire de Thierry Eliez.

    Improse se débarrasse du carcan de la structure, de l'harmonie et de la mesure du temps pour approfondir le fond plutôt que la forme. Libéré des entraves de la raison et de la conscience, Thierry Eliez se lance dans la création de tableaux spontanés, appliquant à la musique le concept d'écriture automatique cher aux surréalistes. Un jeu auquel aime se prêter cet immense pianiste pour qui la présence simultanée de deux mouvements parallèles et indépendants n'est autre que l'occasion de dépasser les frontières invisibles de la création libre et de l'imagination.

    "A sublime, jazzy extended solo piano" Dee Dee Bridgewater

    "Thierry Eliez insuffle une énergie audacieuse et picturale au jazz contemporain. D'une imagination succulente et sensible, Thierry Eliez improse et s'impose en véritable virtuose, magnanime et poétique." Jazz Magazine

  • Après 35 ans de carrière, en 2017, Thierry Eliez se décide à sortir son propre album, un premier opus en solo « Improse », une série d'improvisations surréalistes et impromptues, créations d'histoires éphémères, adaptant le concept d'écriture automatique cher aux surréalistes à la composition musicale spontanée. D'une imagination hors norme, Thierry Eliez, nous permet enfin de découvrir la face cachée magistrale et pianistique de sa personnalité, qui restait jusqu'alors discrète à nos oreilles.
    Mais à peine sorti de ce dialogue improvisé en huis-clos avec son piano, le désir de se lancer dans une discussion effervescente élargie s'impose. Le pianiste invite alors sur scène son complice et parrain musical André Ceccarelli et le jeune Ivan Gélugne pour explorer de nouvelles « extensions » à ce répertoire composé sur l'instant. La finesse et l'élégance du batteur, pour qui la connaissance de la musique n'a aucune limite, associée au lyrisme décalé du contrebassiste permettent l'élaboration d'une nouvelle texture musicale extrêmement riche et profonde.
    Le son de ce trio, aussi limpide que complexe, s'épanouit autant dans l'abstraction, que dans la poésie figurative, une pure merveille !

empty