• UNE CLAQUE (Télérama)
    COUP DE FOUDRE VIOLENT (Les InRocks)
    Repéré sur internet en 2013, la collaboration entre les éditions Miliani et Bror Gunnar Jansson débute avec l'album "Moan Snake Moan" en 2014. Ce disque marque le décollage de la carrière du dandy suédois : 15 000 exemplaires vendus, un score colossal dans la catégorie Blues pour un premier album. Le disque obtiendra le prix coup de coeur Blues de la prestigieuse académie Charles Cros. ll enchainera avec "And the Great Unknown" en 2017.
    La musique de Bror Gunnar Jansson est fortement marquée par l'héritage des pionniers du blues (de Son House à Lightnin Hopkins), mais son univers onirique et mélancolique pourrait trouver sa place dans un film de David Lynch ou encore de Tarantino. La voix reconnaissable, le minimalisme et les aventures de meurtriers évoluant entre Amérique fantasmée et légendes suédoises sont les fils conducteurs de cet artiste unique
    De retour avec la formule trio inédite de son nouvel album, le multiinstrumentiste de Göteborg prend un virage rock.

    Les white stripes à lui tout seul. France Inter
    Une merveille à découvrir.
    Intense. L'Express
    Envoûtant. Libération
    Renversant. Marianne
    Chef d'oeuvre immédiat et intemporel. Indiepoprock


  • Trois ans après son album "Moan Snake Moan", le one-man band trentenaire de Göteborg est de retour avec son post-blues universel aussi rugueux qu'inventif.

  • Le nouvel album de Bror Gunnar Jansson est le plus puissant mais peut-être aussi le plus envoûtant à ce jour. L'ensemble de l'album est comme une suite passant des cordes émotionnelles aux riffs lourds et aux moments de panique. Avec Faceless Evil, Nameless Fear, il raconte une histoire de policiers corrompus, de meurtres sinistres, de morts étranges, de maladies et même d'amour! Il saute entre notre monde réel et son propre univers sombre. La musique est moins blues que dans ces précédents opus et plus post-grunge, stoner et post-blues dans le style de White Stripes, Kyuss et Jimi Hendrix.

    À cette époque postmoderne, il n'est pas facile de se démarquer, mais l'intégration n'a jamais été une option pour Jansson. C'est immédiatement clair lorsque vous parcourez ses albums. Il flotte entre et autour des genres et des styles comme si c'était de l'eau, ou plutôt de l'air.


    Ajouter au panier
    En stock
  • Produit par Christopher Johansson, qui a su magnifier et donner un écrin sonore aux compositions du Suédois, ce 2ème album solo succède à l'album éponyme qui a déchaîné les passions, par sa qualité et sa rareté : 100 exemplaires sortis chez The Greatest Records et une sélection parmi les pépites de la discothèque de Radio France. Le répertoire de Bror Gunnar Jansson explore le de blues rugueux et primitif de Charley Patton ou de Brother Claude Ely (sa reprise incendiaire d'Ain't No Grave). Mais l'homme fait jouer la corde sensible sur de belles complaintes et des ballades cinématographiques dignes de Tom Waits guitare. Multi instrumentiste (banjo, batterie, saxophone, clavier), Bror (" Frère " en suédois) Gunnar Jansson possède, outre ses références Deep Blues, une personnalité qui fait la différence, un grain de voix habité, une intensité poignante.
    « LE VINYLE D'ORES ET DÉJA CULTE .... », « INTENSE » --- L'EXPRESS ---.
    « UNE MONSTRUEUSE MERVEILLE » --- LES INROCKS ---.
    « LE BLUES BOUGE ENCORE, PARMI SES VIBRANTS REPRÉSENTANTS » --- TSF JAZZ ---.
    « ENVOÛTANT » ---LIBÉRATION ---.



  • Bror Gunnar Jansson est le premier LP éponyme de l'artiste de Göteborg.
    Sorti en 2012 sur le label The Greatest Records avec un tirage limité à 100 exemplaires uniquement, ce
    disque a été mentionné dans un article de Télérama 2013, comme une pépite de la discothèque de Radio
    France.
    Depuis, le talentueux musicien Suédois dont la musique rappelle les fantômes du blues sudiste de
    Charley Patton, mais aussi les ambiances ténébreuses de Tom Waits ou encore Jeffrey Lee Pierce a
    sorti un album " Moan Snake Moan " acclamé par la presse et le public ( Prix coup de coeur blues de
    l'académie Charles Cros ).
    Le label Normandeep Blues Records réédite donc une édition du premier album Bror Gunnar Jansson,
    produit par Christoffer Johansson et comprendant 8 morceaux aux ambiances épurées entre ballades
    folk " The Wandering Spirit of B.F Shelton ", blues rugueux et slide guitar de " My gal drinks so much
    whiskey that's she stagger in her sleep ". Sur ce premier album apparaît déjà un personnage récurrent des
    compositions de Bror Gunnar Jansson : " William Joseph Dean ", que l'on retrouve sur le deuxième album.

  • Produit par Christopher Johansson, qui a su magnifier et
    donner un écrin sonore aux compositions du Suédois, ce
    2ème album solo succède à l'album éponyme qui a déchaîné
    les passions, par sa qualité et sa rareté : 100 exemplaires
    sortis chez The Greatest Records et une sélection parmi les
    pépites de la discothèque de Radio France. Le répertoire de
    Bror Gunnar Jansson explore le de
    ou de (sa reprise
    incendiaire d'Ain't No Grave). Mais l'homme fait jouer la corde
    sensible sur de belles complaintes et des ballades
    cinématographiques dignes de . Multi
    instrumentiste ( ),
    Bror (« Frère » en suédois) Gunnar Jansson possède, outre ses
    références , une personnalité qui fait la différence,
    blues rugueux et primitif
    Charley Patton Brother Claude Ely
    Tom Waits
    guitare, banjo, batterie, saxophone, clavier
    Deep Blues
    un grain de voix habité, une intensité poignante.

  • 3 ans après la sortie de l'encensé et précédent opus "Moan Snake Moan" ( plus de 10 000 exemplaires vendus en France, coup de coeur de l'académie Charles Cros ) Bror Gunnar Jansson revient avec un nouvel LP "And the Great Unknwon, part 2".

    Ce troisième opus marque une évolution artistique dans la carrière du one man band trentenaire de Göteborg. Une production plus ample et une plongée dans l'univers sombre et poétique du scandinave, qui, s'il est toujours inspiré par le blues rugueux qui a fait sa renommée, tâte ici de nouveau styles.

  • Le dandy Suédois revient avec un nouvel EP vinyle.
    Une production plus léchée, des thèmes toujours
    sombres, de l'épique " Spiritual " à la magnifique
    ballade en duo " Day / Night ". Un disque intense,
    sombre et beau. 7 titres qui seront défendus sur
    scène pendant le festival Les Nuits de L'Alligator.
    Cet EP, intitulé And the Great Unknwon, part 1, sera
    suivi d'un LP au printemps, And The Great
    Unknown, part 2.
    Bror Gunnar Jansson nous emmène vers le grand
    inconnu avec le plus grand talent.

    Le répertoire de Bror Gunnar Jansson explore le gospel, le blues de
    Lightnin Hopkins ( Spiritual ).
    Mais l'homme fait jouer la corde sensible sur de belles ballades ( le
    duo Day/ Night avec Emma Augustsson, violoncelliste sur le
    morceau " New Mountain Ballad " ( album Moan Snake Moan ).
    Inspiré par le Jazz et l'univers de Tom Waits, l'univers de Bror ( frère
    en Suédois ) Gunnar Jansson est éclectique, parfois expérimental (
    les interludes de ce EP ).
    Le multi-instrumentiste de Goteborg possède une personnalité qui
    fait la différence, un grain de voix habité, une intensité poignante.

empty