Dessin infini Dessin infini
Dessin infini Dessin infini

À propos

Le dessin de Georges Tony Stoll a été découvert assez récemment, lors de ses expositions CONSTELLATIONS à la galerie serge le borgne et au FRAC Alsace en 2007 et 2008. Il faut, pour être plus exact, parler de redécouverte, mode selon lequel cette oeuvre se donne, ne cessant jamais d'intriguer, déjouant toute lecture trop rapide et facile, se prêtant à de multiples redécouvertes. Le dessin en effet, ainsi que l'écriture, est une pratique constante dans la carrière de l'artiste, à la différence de la photographie, la vidéo, la peinture, qui y apparaissent de façon plus sporadique. Ainsi, ce dessin était déjà connu pour être déjà passé dans toute son oeuvre, notamment les photos et les vidéos, dans lesquelles des hommes entrent si souvent en rapport avec le corps du dessin, s'y confrontant, parfois jusqu'au contact physique, comme s'il était un étrange corps devenu familier. Ou bien encore dans de singuliers collages, montrés lors de l'exposition à la Galerie du Jour-agnès b. en 2002, qui confrontaient ces « présences innommables » que l'artiste se plaît à dessiner aux apparitions des photographies. Cet ouvrage propose la redécouverte de cette autre partie de l'oeuvre, restée jusque là à la fois présente et souterraine.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782952822817

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    27 cm

  • Largeur

    21 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    514 g

  • Distributeur

    R-diffusion

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Eric de Chassey

Professeur d'art contemporain à l'université de Tours et critique d'art, Eric de Chassey a succédé à Frédéric Mitterrand à la direction de l'Académie de France à Rome (Villa Médicis) le 7 septembre 2009. ÿSpécialiste de l'art abstrait et de la peinture américaine moderne, cet ancien élève de Sciences Po est également l'auteur d'ouvrages consacrés à la photographie et aux grands peintres du XXe siècle, d'Henri Matisse à Eugène Leroy. Il est en outre le commissaire de plusieurs expositions dont “Repartir à Zéro, comme si la peinture n'avait jamais existé” au musée des Beaux-arts de Lyon, début 2009.

empty